Iscriviti alla newsletter


logo adgblog

Categorie

Archivi

Sur les ponts de Florence… (1)

Un pont – on le sait – est généralement une construction reliant les deux rives d’un cours d’eau, mais il est aussi une voie de communication, entre les deux parties d’une ville ou d’un pays, qui franchit des obstacles en y passant dessus. Il y a beaucoup de types de ponts : des ponts suspendus, des ponts à haubans, des ponts levants, des ponts tournants, des ponts habités.
Ponte Vecchio Un pont est sans aucun doute un ouvrage de techniques complexes et précises, qui par exemple permettent d’y construire une voie ferrée dessus, mais un pont peut être aussi une oeuvre d’art et arriver à devenir un symbole d’une ville. C’est le cas du pont de Brooklyn à New York, du Tower Bridge à Londres, et bien sûr du Ponte Vecchio à Florence.
Seul a être échappé aux destructions de la Seconde Guerre Mondiale, le Ponte Vecchio est le plus ancien des Ponts de Florence et il traverse le fleuve Arno dans l’endroit le plus étroit. Il fut bâtit d’abord en bois dans l’époque romaine, mais après être détruit par une inondation en 1333, il fut reconstruit en 1345. Il devint bientôt un pont habité: pendant le Moyen Age les ponts habités étaient très répandus, et on les projetait et construisait avec les habitations dessus. Au début sur le Ponte Vecchio il y avait des boucheries, mais grâce au duc Ferdinand premier des Medicis, il fut consacré seulement aux bijouteries.
En 1564 l’architecte Giorgio Vasari, suivant les ordres du Duc Ferdinando, projeta un corridor au dessus des maisons du pont afin de permettre aux Medicis de se rendre à Palazzo Vecchio de Palazzo Pitti, en passant par la Galerie des Offices, sans devoir risquer de descendre dans les rues, qui surtout dans la nuit pouvaient se réveler dangereuses.
TramontoLe Ponte Vecchio est aujourd’hui visité par beaucoup de touristes qui y désirent admirer le merveilleux panorama de Florence et de ses collines ou rejoindre l’autre rive de la ville, où la plupart des antiquaires et des artistes se sont établis.
Pour finir, une curiosité : il y a quelques années les amoureux laissaient sur le pont un cadenas, en jetant la clé dans l’Arno. Tout cela était le symbole de leur amour qui devait les unir pour l’éternité. Toutefois, comme il y avait toujours trop de cadenas un peu partout sur le pont, la Mairie a decidé d’interdire cet usage, d’ailleurs assez récent, et d’enlever chaque mois tous les cadenas du pont le plus aimé par les Florentins.

Scrivi un commento

  

  

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.